Modèle économique Économie de la concession

Principe

Rhônexpress est un service qui ne touche aucune subvention d’exploitation, ni aide publique.

Service, maintenance, entretien, investissements, salaires des employés, sont financés par les recettes des ventes de billets.

Ce modèle économique a été choisi par la collectivité à l’origine du contrat. Il a permis de créer un nouveau service performant tout en limitant le coût pour le contribuable. Le coût du service repose sur les passagers qui souhaitent prendre un avion ou un train.

Rhônexpress embarquement - station Lyon-Saint Exupéry

En 2038, à la fin du contrat de concession, le SYTRAL récupérera une infrastructure et des véhicules sans avoir eu à financer tous les investissements de départ ni à participer aux coûts d’exploitation du service. Une perspective à l’horizon 2030, les excédents cumulés seront partagés à parité avec la collectivité. Le modèle de concession vertueux pour la collectivité qui partage ses succès, pas ses difficultés.

Une grille tarifaire simplifiée pour une meilleure lisibilité


Coût annuel de la concession (en millions d’euros)

Investissement à l’origine (en millions d’euros)

Dans le détail

Investissements travaux
Investissement travaux

Coût annuel de la concession

Sur la durée du contrat de concession, Rhônexpress assume à ses frais les travaux de gros entretien, renouvellement mais aussi les investissements futurs nécessaires à l’évolution du service. Rhônexpress assume tous les risques de pertes d’exploitation (coûts, fréquentation).